La Planète des Songes

J’aime l’écriture

Letter By Andrys

Letter By Andrys

J’aime l’écriture. J’aime éparpiller sur la page en groupes bien ordonnés ces glyphes étranges auxquels nous ne portons plus désormais la même attention.

J’aime me souvenir de mes premières lignes de « a » péniblement tracées ; de tout ce temps qu’il m’a fallu pour être capable aujourd’hui de gribouiller sans y penser toute une page de pattes de chat savantes et signifiantes. Qui prend conscience au moment où il griffonne sa liste de courses de la magie cabalistique qui préside aux mouvements de sa main ?

J’aime la beauté des mots : rocambolesque, anaconda, libellule, joliesse, ancolie, mésange, dilettante… Tant et tant de beauté, d’émotions, de sentiments, de résonance dans un petit paquet de lettres. Tant d’images incluses dans de si petites courbes. Toute la littérature se résume à l’agencement et la concaténation habiles et réfléchis de ces quelques signes.

J’aime le découpage subtil qu’introduit la ponctuation ; ces minuscules symboles qui dictent le rythme, changent le sens, introduisent des apartés, ouvrent des dialogues, amorcent des listes, expriment une question ou une surprise.

J’aime toute cette magie graphique qui construit avec si peu de moyens — un peu d’encre sur une feuille de papier, ou quelques pixels sombres sur un écran blanc — des histoires, des personnages, des aventures, des mondes imaginaires.

J’aime quand la créativité s’invite dans cette danse ordonnée, aux règles strictes et absconses, pour y déchaîner un vent de folie, secouant le dictionnaire pour en faire tomber des fruits nouveaux, chamboulant la grammaire pour ouvrir des portes improbables sur des abîmes de folie, mélangeant les vocables pour créer sur la page des espaces vides pleins de poésie.

J’aime plus encore quand, avec une économie tissée de simplicité et de transcendance, une image jaillit de la feuille, traverse l’écran, transperce le lecteur lui décochant au cœur un trait d’humanité : une émotion.

J’aime écrire. Mais je n’ai jamais aimé l’école.

Cet exercice m’a été proposé par l’atelier d’écriture virtuel « Les Jolies Plumes« 
Licence Creative Commons
« J’aime écrire » de Claude Thivet est protégé et mis à votre disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager ce contenu auprès de vos amis.

0 votes

2 Commentaires

  1. Kevin Hallou

    Vous auriez du vous lancer dans l’aphorisme, vous auriez fait des économies de mots.

    1. Claude THIVET (Auteur de l'article)

      Je vous remercie de votre commentaire.
      J’aurais pu répondre à cette consigne d’écriture de mille manières différentes, mais je ne l’ai pas fait. Ou, plus exactement, je l’ai fait à ma manière, avec mes mots, mon ressenti, mon émotion.
      Cordialement
      Claude

Laisser un commentaire