La Planète des Songes

Faire de la place sur son disque dur.

Il vous est peut-être déjà arrivé de manquer de place sur votre disque dur. Cela peut arriver pour un grand nombre de raisons, mais concerne le plus souvent des ordinateurs vieillissants, ou des mini-PC.

Le fait de manquer de place sur son disque dur principal n’est pas grave en soi. Les conséquences en sont un ralentissement dû à la fragmentation de son disque dur, et, éventuellement, une baisse de la quantité de mémoire virtuelle disponible.

Les solutions pour y remédier sont multiples, et dépendent de votre configuration.
Nous allons voir ensemble quelles sont les diverses techniques et astuces pour récupérer de la place sur votre disque dur.

AVERTISSEMENT : Veuillez noter que les conseils ci-dessous sont à suivre avec prudence, et que les logiciels que je cite sont donnés à titre d’exemple. Je n’ai aucun lien avec leurs éditeurs.
Recherchez toujours la version la plus récente du logiciel concerné. Le mieux est de se rendre directement sur le site de l’éditeur.
Les versions que je recommande sont gratuites, et il est inutile d’acquérir la version payante, sauf si vous estimez que les programmeurs ont fait du super travail, et que vous voulez les encourager en les rémunérant.
Lorsque vous installez un logiciel, ou quand vous faites une mise à jour, je vous conseille fortement de lire attentivement les fenêtres qui s’ouvrent et de DÉCOCHER tout logiciel ou barre d’outils additionnels qui vous serait proposé. Ces logiciels sont en général inutiles, voire, dans certains cas, potentiellement indésirables. Ils vous sont proposés, car cela constitue un complément de ressource pour l’éditeur.

Je décline toute responsabilité en cas d’incident ou de perte de données. Il est de votre ressort d’être prudent et attentif.

  1. Éliminer les fichiers inutiles

Mon premier conseil est d’utiliser CCleaner (édité par Piriform) pour supprimer tous les fichiers inutiles. Ces fichiers inutiles sont en général des fichiers temporaires créés par le système ou les logiciels que vous utilisez. CCleaner, que j’utilise depuis longtemps, est sûr, en ce sens qu’il ne supprimera aucun fichier essentiel ni aucun document.

Pour gagner un peu plus de place, nous allons sélectionner des options supplémentaires. Dans la fenêtre, faites défiler jusqu’à « Système« . Dans cette rubrique, les 6 premières lignes sont en principe cochées (réglages par défaut.)

Nous allons également cocher la ligne suivante :
— Rapports d’erreur Windows

Dans la rubrique suivante « Avancé » nous allons également sélectionner les lignes suivantes :
— Vieilles données du preftech
— Historique de l’assistant utilisateur
— Fichiers journal IIS
— Fichiers/dossiers personnalisés

Il est inutile de cocher « nettoyer l’espace libre« . Cela prend énormément de temps, et ne libère pas d’espace supplémentaire.

Dans l’onglet « application« , vérifiez que pour vos différents navigateurs les lignes « cache« , « historique » et « cookies » sont bien cochées. Vous pouvez également sélectionner « compacter la base de données« . Cette option est également valable si vous utilisez Thunderbird. Dans les rubriques « multimédia« , « utilitaires« , et « Windows« , vous pouvez en principe cocher toutes les cases. Vos documents ne seront pas affectés.

Une fois ces réglages effectués, cliquez sur « analyser« , puis quand les résultats sont affichés, sur « Nettoyer« .

Cette opération devrait permettre de récupérer un peu, voire beaucoup, d’espace, mais ce ne sera peut-être pas suffisant.

Alors quelles sont les autres options ?

Là, tout dépend de votre configuration.

Voici quelques pistes que nous explorerons ci-dessous :

  • Faire une recherche de doublons pour détecter (et supprimer) les documents en double (ou plus) sur votre PC.
  • Désinstaller des programmes inutiles
  • Déplacer le dossier « mes documents » sur un autre disque dur
  • Modifier la manière dont Windows gère la mémoire virtuelle
  1. Éliminer les doublons.

Attention : ne supprimez aucune dll !!!
Les DLL sont fichiers système, plus précisément des bouts de programme nécessaire au bon fonctionnement de votre ordinateur. Il est recommandé de ne pas y toucher, sauf si vous savez exactement ce que vous faites. Ces fichiers sont reconnaissables à leur nom qui se termine en .dll. La méthode décrite ci-dessous respecte cette consigne de prudence, c’est pourquoi je vous la recommande.

Beaucoup de gens, moi y compris, ont des documents en double ou triple exemplaire, parfois beaucoup plus ; que ce soit des images, des tableaux, des textes, des MP3 ou des vidéos. En général, ces doublons proviennent de sauvegardes multiples.

Il existe des logiciels pour nous aider intelligemment à nous en débarrasser.

Mon préféré s’appelle « Duplicate Cleaner » et est gratuit et en français. Il est édité par Digital Volcano Software.

Après l’installation, si le logiciel n’est pas en français, il suffit d’aller dans le menu « options » et de sélectionner « select language » puis la langue appropriée.

Dans le premier onglet ; « critères » ; cochez uniquement la case « même contenu« . Vérifiez également que soient cochées les cases suivantes dans les « options supplémentaires » : « ne pas analyser les dossiers/fichiers système » et « ne pas suivre les points de montage NTFS… » Ces options sont destinées à protéger votre système et sont, en principe, cochées par défaut. Laissez les autres options par défaut.

Ensuite, sélectionnez l’onglet « emplacements« . Une liste des dossiers disponibles apparaît sur la gauche de la fenêtre. Si vous cliquez sur le petit + qui est devant le dossier ou le disque dur, vous développez l’arborescence (liste hiérarchique des dossiers.) Vous pouvez par exemple choisir « Documents » et « pictures » (ou « images« ). Cliquez sur la flèche vers la droite située dans la colonne du milieu pour ajouter un dossier à la liste d’analyse. Cochez la case située en bas de la fenêtre « Analysez les sous-dossiers » puis cliquez en haut sur l’icône en forme de loupe « Lancer l’analyse« .

L’analyse peut-être assez longue selon la quantité de fichiers en jeu. À la fin, une liste des fichiers dupliqués trouvés est affichée. Selon sa longueur, il peut être fastidieux de les passer tous en revue. J’ai un ami qui y a passé presque toute une journée.

Il existe des astuces accessibles par le bouton droit de la souris pour vous faire gagner du temps. Mais faites attention, car ces astuces peuvent aboutir à la suppression de tous les fichiers dupliqués d’une occurrence. La technique la plus sûre et la plus rapide est ici, d’utiliser l’assistant de sélection (première icône, en haut à gauche de l’onglet « fichiers dupliqués« ) et de sélectionner « Cocher »-> »choix par groupe »-> »Tous sauf un de chaque groupe ».
Cette option va supprimer tous les fichiers dupliqués sauf un. Mais il se peut que celui qui sera gardé ne se trouve pas à l’emplacement où vous êtes habitué à le trouver. En d’autres termes, il se peut que vous pensiez avoir perdu un fichier, alors qu’il se trouvera tout simplement à un autre emplacement.
Si vous voulez vous prémunir de ce léger inconvénient, la meilleure solution est de parcourir la liste de tous vos doublons.
Lorsque vous remarquez une série de doublons à supprimer placés dans un dossier particulier, vous gagnerez du temps en faisant « clic droit« -> »cochez tous les doublons de ce dossier« .

Si vous êtes suffisamment expérimentés dans l’utilisation de Windows, vous pouvez également explorer les autres options, notamment celles basées sur l’horodatage qui me semblent pertinentes dans ce cas.

Encore une fois soyez prudent et attentif. Ces opérations peuvent causer la perte de certains documents importants. C’est à vous de prendre votre temps, de bien lire les recommandations, et de faire attention à ce que vous faites.

Une fois votre sélection effectuée, vérifiez en cliquant sur l’icône en haut (en forme de point d’exclamation) si vous avez des « groupes complets cochés« . En cliquant sur cette icône, vous affichez une liste de groupes où tous les fichiers sont cochés, c’est-à-dire que vous risquez de supprimer définitivement toutes les copies de ce fichier. Si c’est réellement votre intention, vous pouvez poursuivre. Sinon, vous devriez faire un double clic sur chaque groupe, pour conserver au moins un des fichiers.

Une fois ces dernières vérifications effectuées, cliquez tout en haut de la fenêtre sur « supprimer la sélection« .

Une nouvelle fenêtre apparaît. Là, vous pouvez choisir de supprimer ou de déplacer les fichiers sélectionnés. Je vous recommande de laisser cochée la case « Mettre à la corbeille » ; et de vérifier que la case « Supprimer les dossiers vides » est également cochée.

Cliquez enfin sur « supprimer les fichiers » pour terminer l’opération. 🙂

Si vous effacez par erreur un fichier important ; il existe un moyen d’essayer de le récupérer. Vérifiez d’abord le contenu de votre corbeille. Si vous le faites immédiatement, vous avez de grandes chances de récupérer votre fichier intact.
« Piriform », déjà cité, édite également le logiciel « Recuva » dont la fonction est de tenter de récupérer des fichiers effacés, à condition que ceux-ci aient été supprimés récemment. (Plus un disque dur travaille en enregistrant de nouveaux fichiers par exemple, plus les fichiers effacés seront difficiles à récupérer.)

Bien que la lecture de ce qui précède semble décrire une manipulation complexe, celle-ci est en fait simple, et ne requiert qu’un peu de concentration. C’est une opération qui peut être longue, mais qui reste facile et sûre, à condition de bien respecter mes recommandations.

 Les points importants auxquels je vous demande de faire attention sont :
1) de ne pas toucher aux fichiers systèmes (programmes, dlls, etc.)
2) de faire attention à ne pas supprimer par erreur toutes les versions d’un fichier dupliqué.

Le gain en terme de place sera très variable d’un PC à l’autre. Chez certains, il y aura peu, ou pas, de fichiers dupliqués. Chez d’autres, il peut y en avoir des milliers. Plus le nombre de fichiers sera important, plus cela aura une incidence sur la fragmentation de votre disque dur. Nous y remédierons dans quelques lignes.

D’autres options sont également disponibles dans ce logiciel très complet. Notamment la possibilité de rechercher des doublons de taille différente parmi vos musiques (basée sur les tags de vos fichiers MP3).

En revanche, il est inutile de souscrire à l’option « Pro » pour avoir accès à la détection des images dupliquées (y compris de résolutions différentes.) Un gratuiciel peu connu fait ça très bien. Malheureusement, il n’existe qu’en anglais. Il s’agit de « Dup Detector » : http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34066554-dup-detector

Notez que vous pouvez vouloir souscrire à l’option « Pro » pour soutenir le travail des développeurs. Comme tout un chacun, ils ont besoin de manger, et la gratuité ne nourrit pas son homme, ni sa femme. 🙂

  1. Désinstaller des programmes inutiles (ou inutilisés)

Je ne peux pas décider à votre place quels programmes vous devez garder et lesquels vous pouvez supprimer.

Faites attention à ne pas virer un programme utile !!!
Certains noms ne vous parleront sans doute pas, mais pourront être indispensables au bon fonctionnement de votre pc. Dans le doute, faites une recherche sur le Web, ou demandez à quelqu’un d’expérimenté et de compétent.
Sinon, laissez ce programme tranquille !

Dans le panneau de configuration, cliquez sur « ajout/suppression de programmes » (XP) ou « programmes et fonctionnalités » (Vista et supérieur)

Vous avez la liste de tous les programmes installés qui apparaît. Il vous suffit de cliquer sur « désinstaller » pour supprimer le programme dont vous ne voulez plus.

Mais je le répète, FAITES ATTENTION !!!

  1. Gérer ou déplacer la Mémoire virtuelle de Windows

Comment la paramétrer ? Le lien ci-dessous vous expliquera en français la marche à suivre pour Vista. Vous pourrez facilement trouver les conseils adéquats pour XP, ou Seven par votre moteur de recherche favori.
http://windows.microsoft.com/fr-fr/windows-vista/change-the-size-of-virtual-memory

La taille de la mémoire virtuelle doit être égale à 1.5 à 2 fois la taille de la mémoire vive. Donc si vous avez 1 Go de mémoire vive, votre mémoire virtuelle sera optimale à 2 Go. La valeur que vous devrez rentrer s’exprime en Mo, or, 1 Go=1024Mo. Donc vous devrez dans ce cas rentrer 2048 dans les cases « taille initiale » et « taille maximale ».

NOTE : Habituellement, la mémoire virtuelle est sur le disque principal (C). Mais elle peut être déplacée sur un autre disque à condition que ce soit un disque (ou une partition) interne. En fait, ce qui compte, c’est le taux de transfert des informations (la vitesse). Les disques externes sont trop lents pour accueillir la mémoire virtuelle. En outre, en cas d’oubli de branchement ou de défaillance du disque externe, Windows ne disposerait plus de mémoire virtuelle.
Pour les novices, je précise qu’une partition est une partie d’un disque dur divisé en deux ou plus. Sur un même disque dur physique, on peut avoir ainsi plusieurs partitions (en général deux.) Par exemple une pour les programmes, et une pour les sauvegardes. Ou encore une pour Windows et une autre pour Linux. 😉

Si vous disposez donc d’un disque dur ou d’une partition interne, vous pouvez déplacer la mémoire virtuelle en décochant dans le paramétrage ci-dessus le disque principal (C) et en cochant le disque (D). Les lettres désignant les disques peuvent être différentes sur votre ordinateur, mais le principe est identique. Les valeurs à rentrer sont les mêmes.

 

  1. déplacer « mes documents » et/ou « mes images », etc.

Si ces opérations ne suffisent pas à libérer assez d’espace disque, il vous reste la possibilité, à condition que vous disposiez d’un disque dur supplémentaire, de déplacer vos documents, images, vidéos, musique, etc.

Rappel : Pour fonctionner confortablement Windows a besoin d’au moins 15 % d’espace disque libre sur son disque principal.

Avant de vous lancer dans cette opération, vérifiez les points suivants : vous disposez d’un disque dur supplémentaire avec suffisamment d’espace libre, et connecté en permanence à votre ordinateur. Cela peut être un disque externe à la condition qu’il soit toujours fonctionnel et connecté. Mais l’idéal reste tout de même un disque dur interne.

Pour connaître l’espace dont vous avez besoin, il vous suffit de faire un clic droit sur chacun des dossiers que vous souhaiteriez déplacer, et de choisir « propriétés« . La taille du dossier vous sera affichée. S’il y a plusieurs dossiers, faites l’addition. Attention aux unités ! Pour rappel, un Mo égale 1024 Ko, 1 Go=1024 Mo. Enfin, un téraoctet (1 To) contient 1024 Go.

Si ces conditions sont respectées, alors vous pouvez envisager cette manipulation. Sinon, abstenez-vous.

Je vous conseille d’investir dans l’achat d’un disque dur de sauvegarde. Il en existe à partir de 50 €, et même moins. Préférez toujours du neuf à de l’occasion pour ce type de matériel.

Au risque de me répéter, il est très important de vous assurer, avant la manipulation, que votre disque dur externe sera toujours connecté (sinon vous ne pourrez pas enregistrer vos documents, car Windows ne trouvera plus le dossier), et que votre disque dur dispose de suffisamment de place.

Il est fortement recommandé de créer un point de restauration système avant !

Ci-dessous deux liens pour expliquer la marche à suivre.

WIndows Seven (et Vista) :
http://www.commentcamarche.net/faq/24349-windows-7-deplacer-ses-documents-sur-une-autre-partition

Windows XP :
http://www.commentcamarche.net/faq/979-windows-modifier-le-chemin-de-mes-documents-mes-images-etc

  1. Mais, il n’y a pas de 6 ! MDR 😀

Une fois ces diverses opérations effectuées, l’occupation de votre disque dur a, en principe, énormément changé (c’est du moins l’objectif.) C’est donc le moment d’effectuer une défragmentation en profondeur.

Vous pouvez soit utiliser la fonction de Windows (dans ce cas, il vous faudra peut-être effectuer plusieurs défragmentations successives) ou utiliser un programme gratuit, par exemple Defraggler de l’éditeur Piriform (l’éditeur de CCleaner). Mais il en existe d’autres, gratuits ou payants.

En principe, ces conseils devraient vous permettre de retrouver suffisamment d’espace libre pour travailler confortablement. Mais soyez vigilant-e-s car certaines de ces opérations ne sont pas anodines. Elles ne sont pas difficiles, mais nécessitent de la concentration, du calme, de la patience et une triple vérification

J’espère avoir réussi à rester clair et simple. Je compte sur vous pour me laisser des commentaires, notamment s’il y a le moindre élément que vous n’avez pas compris. Je me ferai, pour ma part, un plaisir de vous répondre dès que possible.

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager ce contenu auprès de vos amis.

0 votes

4 Commentaires

  1. Larochelle

    Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

    1. Claude THIVET (Auteur de l'article)

      Merci de votre commentaire.
      Cordialement

  2. Fab H

    Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne Huillet

    1. Claude THIVET (Auteur de l'article)

      Merci Fabienne de votre sympathique commentaire. Je suis ravi de vous avoir fait découvrir quelque chose.
      Claude

Laisser un commentaire